A l'état naturel, la Spiruline vit dans des conditions très particulières : elle se développe dans des eaux salées, peu profondes, très alcalines, riche en carbonates et bicarbonates de sodium et très fortement minéralisées, dans la zone de la ceinture intertropicale.

 

Elle possède l'avantage de se reproduire à une vitesse exceptionnelle (environ 20% par jour lorsque les conditions sont réunies).

Pour sa croissance, elle a besoin de beaucoup de lumière et de chaleur. La température optimale du milieu de culture est comprise entre 20 et 38°C.

Le pH de son milieu de culture varie entre 8,5 et 11. Cette grande alcalinité ne permet pas la prolifération d'autres micro-organismes et son milieu de culture est très propre. De ce fait, la Spiruline est un aliment pur au niveau bactériologique. D'autant plus, qu'elle est située au début d'une chaîne alimentaire et est par conséquent moins sujette aux contaminations.

Sa salinité minimale est de 10 g / litre mais peut s'élever jusqu'à 200 g / litre. Malgré cette forte salinité, la Spiruline n'est pas une algue marine puisqu'elle ne contient que très peu de sodium et pratiquement pas d'iode.

Elle se nourrit essentiellement de carbone, de minéraux et d'oligo éléments.

Elle croît dans des petites étendues d'eau comme les lacs alcalins, près des volcans, dans des anciens cratères ...

On retrouve ses caractéristiques très spéciales de vie naturellement dans le lec Tchad, les lacs Rudolph et Nakura au Kenya et dans le lac Texcoco au Mexique.